Traumatologie

 

Les spécialistes de nos cliniques font le remplacement par endoprothèse de l’articulation fémoro-tibiale et de l’articulation coxofémorale. Le remplacement par endoprothèse de l’articulation fémoro-tibiale et de l’articulation coxofémorale est considéré comme l’opération la plus difficile en trauma et en orthopédie. Nos cliniques ont beaucoup d’expérience dans un traitement immédiat de l’arthropathie. Plus de 1000 opérations ont été opérées.
On utilise le matériel médical et les endoprothèses des plus grands producteurs mondiaux pour le traitement des traumatismes et de l’arthropathie: Zimmer (les Etats-Unis), Smith & Nephew (le Royaume-Uni) Stryker® (les Etats-Unis), DePuy (Johnson&Johnson, les Etats-Unis), Mathys (la Suisse).

 

Le remplacement de l’articulation coxofémorale

Le remplacement de l’articulation coxofémorale est un remplacement de l’articulation par des implants de haute qualité.
L’opération pour le remplacement de l’articulation coxo fémorale est une possibilité effective et souvent une seule possibilité pour rétablir la mobilité de l’articulation.
Les techniques modernes ont accru les possibilités des chirurgiens orthopédistes dans le traitement des maladies du mouvement et des lésions des articulations.

 

Les implants utilisés

On utilise seulement les implants des plus grands producteurs mondiaux.

  • L’installation de l’articulation coxofémorale de ciment de la production Mathys (La Suisse) est possible pour les patients de plus de 65 ans.
  • L’articulation coxo – fémorale sans ciment est proposée avec quelques frictions “le métal – le plastique” et “la céramique – le plastique”. Le choix final du type d’articulation appartient au médecin et au patient.
    Les producteurs: Zimmer (USA), DePuy (USA), Smith & Nephew (UK).

Information sur l’opération

  • La durée totale du séjour à l’hôpital: jusqu’à 14 jours
  • La durée d’une opération: 1-1,5 heures
  • Des prothèses doux sont utilisées pour les jeunes malades. Cela ne permet pas de couper trop les os
  • Le premier jour. Le repos au lit dans une chambre d’hôpital
  • Le deuxième jour. Les exercices respiratoires, la nécessité de s’asseoir dans un lit. Les exercices simples pour une hanche et le muscle
  • Le troisième jour. La marche avec les béquilles avec un pilier dosable à une jambe opérable
  • L’ablation de sutures: 10-12 jours après l’opération
  • La période de redressement après l’opération. Au centre de réhabilitation, sous la direction des spécialistes.
  • L’utilisation du pilier supplémentaire jusqu’à 2 mois. La charge sur l’articulation coxofémorale doit être épargnée
  • Le rayon X de contrôle – est un scan 2 mois après sur le lieu de résidence du patient

 

Le remplacement de l’articulation coxofémorale est recommandé en cas des problèmes suivants:

  • La maladie de Bechterew
  • La polyarthrite rhumatoïde
  • L’arthrose post-traumatique et les arthroses dysplasiques
  • Les maladies dégénératives-dystrophiques
  • L’infarctus aseptique de la tête coxofémorale
  • La fracture du col de fémur
  • Le grave traumatisme d’une articulation

 

Des contre-indications de l’opération du remplacement de la hanche:

  • Les maladies du système nerveux
  • La tuberculose
  • L’ostéomyélite
  • Les formes graves des maladies cardiovasculaires
  • Des contre-indications générales de l’anesthésie et de l’opération

 

Une prothèse high-tech et précise de la hanche vous rendra les fonctions de vos extrémités et fera la hanche mobile et libérera de la douleur.
L’expérience acquise de nos médecins donne la confiance dans les meilleurs résultats du remplacement par endoprothèse et dans le petit nombre de complications postopératoires à nos patients.

Le remplacement de l’articulation fémoro-tibiale

Le remplacement par endoprothèse de l’articulation fémoro-tibiale est une opération qui permet de rétablir la fonction de l’extrémité. On fait le remplacement des surfaces malades et endommagées de l’articulation par les parties métalliques et plastiques.
Selon la situation clinique, on peut faire le remplacement complet ou partiel de l’articulation. Le remplacement partiel est réalisé dans le cas si l’une des parties de l’articulation fémoro-tibiale du patient n’est pas détruite. Selon cela, les endoprothèses se divisent entotales (le remplacement de toutes surfaces articulaires) et uni condyliennes.

 

Les implants utilisés

On utilise seulement les implants des plus grands producteurs mondiaux dans nos cliniques: Zimmer (Les États-Unis), DePuy (Les États-Unis), Smith & Nephew (La Grande-Bretagne).

Information sur l’op é ration

  • La durée totale du séjour à l’hôpital: jusqu’à 14 jours
  • La durée d’une opération: 1-1,5 heures
  • Dès les premiers jours, le patient commence à faire les mouvements par sa jambe progressivement sous surveillance médicale
  • Si le patient se sent bien, on lui permet de se lever pendant une deuxième journée
    de l’opération
  • Un programme de réadaptation inclut les exercices pour le renforcement musculaire de la hanche, et pour l’élaboration de mobilité de l’articulation et pour la formulation de stéréotype correct de la marche
  • D’habitude le rétablissement de l’activité physique normale commence à 3-6 mois
    après l’opération
  • Pendant la période de la réhabilitation il faut éviter le sport qui est lié à la charge sur l’articulation fémoro-tibiale – une course, une lutte, etc.

 

Le remplacement de l’articulation fémoro-tibiale est recommandé en cas des
problèmes suivants:

  • Les traumatismes de l’articulation
  • L’arthrose déformante
  • Les maladies auto-immunes qui touchent le tissu cartilagineux
  • Les maladies infectieuses qui touchent la surface articulaire
  • La nécrose aseptique
  • Le cancer

 

L’opération de remplacement de l’articulation vous permettra:

  • libérer de la douleur
  • rétablir la mobilité de l’articulation
  • rectifier la déviation des jambes
  • rétablir la qualité de la vie

L’arthroscopie

L’arthroscopie est une procédure chirurgicale qui est utilisée pour la visualisation, le diagnostic, le traitement des pathologies des articulations. Pendant l’observation par arthroscopie, on fait la petite incision au dessus de l’articulation o ù on met un petit instrument qui contient la trousse à lentilles, les systèmes d’éclairage. L’image de l’articulation est relevée par la mini-caméra sur le grand écran. Ainsi, le chirurgien peut examiner en détail des structures intra-articulaires (le cartilage, les ligaments, etc.) et il peut trouver les lésions et soigner.

L’arthroscopie de l’ articulation brachiale

La méthode arthroscopique est utilisée pour le traitement de la luxation de l’articulation brachiale, de l a déchirure ligamentaire, de la rupture du tendon, des lésions de la lèvre glénoïdale.

Selon la statistique, les patients qui ont moins de 30 ans, après la première entorse de l’articulation, il se passe la deuxième entorse dans 80 % des cas. С’est-à-dire, la lèvre glénoïdale, qui est coupée, elle ne peut pas adhérer librement au lieu sans l’opération.
L’arthroscopie est une méthode mini invasive dans le traitement. L’opération est réalisée sans les incisions, en faisant la ponction. Il s’introduit l’instrument optique special (l’arthroscope) dans la cavité de l’articulation brachiale par la ponction. Cela permet d’examiner l’articulation, de trouver une lésion de l’appareil ligamentaire de l’articulation brachiale, et de diagnostiquer la cause d’instabilité. Il s’introduit les outils spéciaux à la cavité de l’articulation, qui permettent de fixer la lèvre glénoïdale, qui est coupée par autre ponction.
La fixation de la lèvre glénoïdale est réalisée au moyen de fixateurs (les ancres). Le succès passe dans 85 % des cas, si l’opération a été faite correctement.

 


L’arthroscopie de l’articulation brachiale est recommandée en cas des
problèmes suivants:

  • La luxation habituelle ou la subluxation de l’épaule
  • Les maladies et les lésions de la membrane synoviale
  • Les lésions des tendons
  • La rupture de la coiffe des rotateurs de l’épaule
  • Les lésions de la surface articulaire
  • La bursite sous-acromiale
  • La mobilité réduite
  • L’arthrose post – traumatique
  • La chondromatose (l’existence de corps étrangers intra-articulaires)

L’arthroscopie de l’articulation du coude

A présent, l’arthroscopie de l’articulation du coude est le meilleur moyen d’un diagnostic et de traiter de nombreuses maladies et traumatismes.

C’est une procédure mini invasive. C’est le principal avantage de l’arthroscopie. On fait la ponction-l’incision à 5 mm o ù il s’introduit la caméra spéciale dans la cavité de l’articulation, qui est reliée avec l’écran. Cela permet au médecin d’évaluer en détail tous les changements dans l’articulation et de faire les manipulations nécessaires thérapeutiques. A leur application on fait , en outre, une ou deux ponctions-incisions similaires où il s’introduit des outils chirurgicaux complémentaires qui permettent de rétablir ou d’extraire des structures endommagées des articulations.

 

lokot
L’arthroscopie de l’articulation du coude est recommandée en cas des
problèmes suivants:

  • L’existence de corps cartilagineux libres dans la cavité de l’articulation. Le
    craquement de l’articulation, la conscience du blocage et la limitation du volume du
    mouvement énervent un patient
  • La barre ostéophytique dans l’articulation, qui cause la douleur et la limitation de
    flexion et d’extension
  • Les problèmes avec la mobilité de l’articulation de l’origine incertaine
  • La bursite est une accumulation de liquide
  • La douleur dans la partie extérieure de l’articulation, qui augmente pendant la
    charge

 

Des contre-indications de l’arthroscopie:

  • Les infections graves et chroniques de l’articulation
  • Des contre-indications généraux de l’anesthésie et de l’opération
  • Les l é sions suppur é es de la peau dans l’articulation
  • La réduction de la cavité articulaire
  • L’ankylose osseuse et fibreuse

 

Мы гарантированно вам перезвоним



×

We will call you back guaranteed



×

Nous vous appelons retour garanti



×